Messe pour Michel Bourron,
week-end 25 et 26 juin 2002
Paroisse de la Visitation à Montchat, Lyon

Avec père Eugénio, nous étions nombreux mercredi 22 juin, à la cathédrale, pour les obsèques de Michel Bourron.

Aujourd’hui, au sein de notre paroisse nous voulons le confier à la tendresse et la miséricorde du Père. Qu’il soit accueilli dans la lumière de la résurrection et repose dans la Paix de Dieu.

Au cours de cette eucharistie, nous voulons rendre grâce au Seigneur pour les douze années pendant lesquelles Michel a servi Dieu en étant au service de nos deux Communautés.

Rendre grâce pour ce chemin parcouru ensemble, chemin un peu difficile au départ. Il a fallu le temps d’apprivoiser nos différences, de découvrir les talents et les richesses des uns et des autres pour se comprendre, s’apprécier et partager les joies et les peines qui font le quotidien de chacun.

Rendre grâce pour ce que Michel nous a transmis de sa Foi profonde, de son sens du beau dans les liturgies toujours préparées avec soin. La beauté est un chemin vers Dieu, aimait-il répéter.

Rendre grâce pour son sens de l’hospitalité, sa délicatesse, son amitié qui dépassait les frontières jusqu’au Liban. Michel savait accueillir, recevoir. Il partagea son quotidien, successivement, avec sept prêtres venus à Lyon pour leurs études : Lionel du diocèse de Bayonne, Désiré de Madagascar, Jan de la République tchèque, Simon Pierre du Sénégal, Jean-Jeannot de Haïti, Norbert du Burkina Faso et Népomucène de Madagascar. Nous avons apprécié leurs présences, leurs cultures, et des liens amicaux et fraternels se sont tissés entre nous. Népo a gardé des liens réguliers avec Michel tant que cela a été possible et par WhatsApp il s’est tenu informé de son état de santé, restant toujours en union de prières avec nous tous.

Huit jours avant son décès, Michel a eu l’immense joie de revoir Jan, de passage à Lyon. Ce fut pour lui comme un soleil qui illumina ces derniers jours.

Merci Michel pour ce que chacun a reçu et partagé avec vous.

Merci pour votre courage face à la maladie contre laquelle vous avez lutté jusqu’au bout sans révolte et sans plainte. Aujourd’hui dans la lumière de la résurrection, nous prions avec vous Michel et pour vous. Intercédez pour nous auprès du Seigneur, qu’il veille sur notre Paroisse de Montchat.

Merci Michel, vous êtes vivant et présent dans nos cœurs.

Le dernier cadeau que Michel laisse à chacun d’entre nous est la prière de Charles de Foucauld. Elle peut devenir un lien quotidien qui nous garde en communion dans la même Paix et la même Joie partagées : « Mon père je m’abandonne à Toi. »